Pêche

Venez pécher dans nos rivières classées 1ere catégorie !

On y trouve encore la truite fario, une espèce autochtone...Mais aussi dans les étangs de la pisciculture du Gravas où la pêche est garantie « miraculeuse » et où vous pourrez les faire griller sur place.
Ramassez les salades, herbes et asperges sauvages, le thym... leur saveur est incomparable et les vitamines garanties.


Les principaux cours d'eau du Pays Viganais sont l'Arre et la Vis. 


Les cartes de pêche sont indispensables  et il existe même, une carte « vacances » valable 7 jours, disponible à l'Office de Tourisme.
L'Arre est d'un accès facile, le grossissement des truites est rapide et donne au pêcheur la possibilité de grandes émotions.

La Vis est considérée comme l'une des plus belles rivières à truite de l'hexagone. Ses eaux fraîches cachent des truites farios sauvages, très difficiles à capturer. Les gorges sont assez difficiles d'accès.

 

Demandez le « guide de la pêche dans le Gard » sur place à l'Office de Tourisme.

Pour passer un moment ludique et être assuré de faire « mouche », vous pouvez aller taquiner la truite à la pisciculture du Gravas située dans un cadre verdoyant et fleuri. Des tables, des chaises, des grill sont à votre disposition pour cuire vos poissons sur place.

En savoir plus sur la pêche

Nature

Emerveillez-vous devant les couleurs des fleurs du causse de Blandas : le jaune des jonquilles, le violet ou le jaune des iris, les oranges des tulipes et, en fin de printemps le blanc des majestueuses asphodèles.

Initiez-vous au monde extraordinaire des orchidées : les unes ressemblent à des abeilles, Ophrys abeille, pour mieux les attirer, les autres à des casques, orchis militaire... leurs formes et leurs couleurs sont étonnantes.

Fête de la transhumance

Écoutez les sonnailles des troupeaux de moutons. Ils transhument à la montagne lorsque l'herbe se fait rare dans la plaine. Les cloches ont des tailles et des sons différents ; celles appelées « drailhes » servent uniquement pendant la transhumance. Chaque année, au début juin, a lieu la « Fête de la transhumance » à l'Espérou. Plusieurs troupeaux de brebis se regroupent ce jour là et c'est 3 600 bêtes, certaines parées de gros pompons multicolores, qui sont les reines de la fête.